Cher Vincent
 
 
Au fil de l'eau et du ruisseau , un instant coule à peine ...
Elle est si belle cette nuit là,  une autre nuit ...
 
Loin de l'antre épaisse et grasse de l'ennui ...Cette là est de soie.
Si noire et cristaline, enfin on respire dans ses reflets d'argent....
Et les étoiles sont des perles de rosées , elles frétillent de lumières arcs en cieux ...
La rosée, c'est toujours  le matin, celui d'un printemps qui ne saurait finir .
De Van Goght à Vincent , il y a : " Evidence  ;  Mystère " ? oui<<< Photo >>>non
Lumière photonique ?
Lumière artificielle ?
Lumière protonique ?
....
Lumière magnétique ?
Gravissimme question s'il en est, de savoir ou gît le "gamma" De la gravité universelle n'est ce pas ?
C'est un travail d'ecoliers , des colliers de perles ...
...
Mais  la lumière , c'est toi , @ , lui ,le reflet ! Ou la plage  qu'on carresse ...
Vibration, harmonies où êtes vous  ?
...
"Je suis, dis la peau du tambour le ventre d'ou sort la musique ,  La poOoêsiIie d'un instant. Me-su-ré ...
...
Musique, musique, qui es-tu ?
...
Je suis la chose qui chante, à l'orée du jardin ,de la matière qui bouge , c'est fort simple ....
    Ces  gouttes de pluie sur les fleurs   sont mes   pleurs ,
    Cette vapeur qui sort de ma bouche ,ce  chaud   et froid entre  haut et  bas ,dessine un horizon
    Vers ces nuage dans  ciel , ma gorge se deploie...
    Pluie à mes pieds, mes pieds sont mouillés...
Je n'ai ni sandales ni bottes
    J'aime sentir le goût de la terre à mes racines .....
Je n'ai ni chapeau ni parapluie , le vent me gifle et la grêle frappe l'enclume de mon front, et qu'importe l'orage ...
    ...
    Mon rire est ce  parfum timide ou radieux qui gît au coeur de ma corolle
    Mon regard est ainsi il  souri  ou    pleure comme   cytises ou   saules  
    Mes mains dansent comme des ballerines , ou des tortues ninja c'est selon la saison ...
...((.))...
le jardin est un merveille, mais ou sont les jardiniers ?
Un Homme dit un jour "une evidence en cache toujours une autre , ainsi chaque evidence est un profond mystère"  
...
La cité est defaite !   les hommes ont peris,  ecrasés dans un cathédrale d'amour !
Ils ont cru   et lutté, mais rien n'y fît,  le mur est tombé ....Ces amours etaient de bonne qualité , mais le plâtre ?
    Ainsi donc doit finir tant de beautées?
...Le silence se fît( celle) , des tas de choses apparurent , des oiseaux à parures , des soldats en armures ...
Mais là, je me tais , ce que je vis , il n'y a que moi pour le dire ,  c'est un secret ...
Une boite noire cybernétique peut être , allez savoir !
...
Mon dieu qu'arrive t il ?  Un voix sorti du silence  ? Quelle étrange chose?
...Le secret est toujours là certes , mais n'est pas un silence non plus , disons le .

Apparut alors ,une chanteuse, une sorte de bohémienne, étrange sorcière,
voici une bribe  de son chant :
 
"Mur, murissime ,murissement ,enchanteur !!!
sauve les, des décombres... ils étouffent la dedans !!!"
 
Les gravas fumants de la cité alors se transformèrent.
 En un   vitrail extravagant ,et  ce bel animal multicolore, à la façon  d' une fontaine s'envola en un seul instant !
  ..................................................................................................................
Tresorine la fée au mille visage sorciere aimée ou démonesse sauvage
T'envoie ce message au dela de l'espérance  
A cet instant voici ::   CouCou mon "Bel ami "! Ainsi il en est des Mots Passants ....
Comme des mots d'elle !
Ce sont la de  braves ficelles  et   de délicieuses  mortadelles ,
De quoi tisser de bien justes culottes et paravents ,
Et  faire avec les boucaniers de bon repas de cochons fumants
 

Amen tes fesses